digressions : 10

Donc, j’étais prête à l’échec, au pire. C’est bien ce que je lui disais, à chaque fois que je pense avoir réussi je n’y parviens pas tout à fait, ou pas du tout. Ça aussi cela doit être l’œuvre de la malédiction.

Que dirai-je à tous ces gens (parce que c’est ce qu’ils sont)? Je leur dirai qu’après tout je ne suis bonne à rien, d’utile ou de rentable. Donc. Il n’y a rien à ajouter. Je n’arrive même pas à me réjouir de tout le reste qui ne pèse vraiment pas lourd. Ma fierté, elle en a pris un sacré coup.

Il ne m’a pas choisie parce que pas la plus… Ajoutez ce que vous voulez après les points de suspension. C’est exactement le problème : je suis en suspens. J’attends. Je ne sais pas trop quoi. Mais j’attends.

J’ai mal à la tête aussi. J’ai mal à la main droite aussi. J’avais mal sous le pied droit hier. Mal à la tête, derrière les oreilles. Une sorte de pression qui bloque mes mâchoires. Pour ce que j’avais à dire. Rien, comme d’habitude.

Je remercie le ciel de n’avoir pris aucun rendez-vous aujourd’hui. Je n’aurais pas su comment faire face à qui que ce soit.

[digressions : 9] [digressions : 11]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s