Greffe : 7

Deux par deux, dos à dos, montant les marches une à une.

« Faites moins de bruit. »

À l’entresol, ils s’arrêtent.

« Qu’en pensez-vous ? Du silence je veux dire. Ce n’est pas trop silencieux ? À votre avis ?
— Il faut voir.
— Pourtant à trois ou quatre, il est impossible qu’ils parviennent à ne pas être entendus. Qu’en pensez-vous ?
— Pas grand-chose.
— Vous avez tort.
— Nous verrons bien une fois là-haut. »

Ils avancent dans le couloir.

« Qu’est-ce que c’est ? Vous n’entendez pas ?
— Ce sont ceux au-dessous.
»

À mi-chemin, ils s’arrêtent.

« Ils sont tout de même bruyants. Trouvez-vous cela normal ? Parce que si nous les entendons d’ici, ils peuvent aussi les localiser, non ?
— C’est possible.
— Certain, vous voulez dire. S’ils désirent mourir, qu’ils nous laissent en dehors de ça, inutile de nous faire tous repérer. »

Deux portes à droite, une au fond à gauche.

« Il faut toutes les ouvrir. »

[Greffe : 6] [Greffe : 8]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s