digressions : 17

Il m’avertit que son ami et associé se trouve à l’hôpital. Il insiste pour que je m’y rende avec lui.

Vraiment, dois-je me soucier d’un homme qui m’a rejetée ?

Il insistait lourdement. Si ça peut lui faire plaisir.

La jalousie ressentie à la vue de ces femmes l’entourant.

Je prie pour oublier ce qui s’est produit, ce qu’il m’a dit ; ce qu’il avait écrit : je suis très bien, mais il existe mieux que moi à la surface du globe.

En effet, un seul être humain face à l’humanité entière.

Et s’il m’attend à mi-chemin, qu’il me tende de quoi me rafraîchir, une simple attention de sa part.

Échanger contre cela, ce que je ne possède pas, ce qu’il voudra.

[digressions : 16] [digressions : 18]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s