Greffe : 15

Tout tient, tout prend peu de place. Entre mes mains, la boîte à images.

« Lorsque je suis absent que fais-tu ?
— Rien.
— Vraiment ?
— Rien.
— J’ai du mal à te croire.
— C’est vrai. Je n’existe pas. »

Un trésor, mon trésor. Sont-ils comme cela ? Comme moi ?

« C’est mal de me mentir.
— Je ne mens pas.
— Pourtant… Seule, tu ne t’ennuies pas ici ?
— Jamais.
— Tu dois bien avoir une activité ?
— Non.
— En es-tu bien sûre ?
— Oui. Ou peut-être…
— “Ou peut-être” quoi ?
— Je compte.
— Que comptes-tu ?
— Il y a ces trous dans les murs.
— Je n’y avais jamais fait attention. Attends. Ah ! Oui, je les vois à présent. Donc, tu les comptes ? Et tu aimes ça ?
— Non.
— Alors pourquoi les comptes-tu ?
— Parce qu’ils sont là avec moi, je ne peux pas les ignorer. »

Je l’ai entendu en parler tout à l’heure, il s’en va. Il ne voulait pas partir, il refusait de m’abandonner. Ils l’ont convaincu du contraire.

« Combien y en a-t-il ?
— Trop. »

[Greffe : 14] [Greffe : 16]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s