digressions : 23

Il dit,
« L’artiste n’a pas de visage, à la place il a un miroir. Chacun face à lui dit, “c’est moi”. Son propre visage s’y reflète. S’y reconnaître. »

Moi, c’est tout le contraire.

Je me reconnais, me vois en tous mes frères humains, hirsutes, à poil long, longs grognements.

[digressions : 22] [digressions : 24]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s