Greffe : 18

On s’infiltre sans trop de problèmes : on se fait passer pour un couple et un célibataire qui prétendent ne pas se connaître.

On a fait connaissance devant eux. Ils y ont cru : quoi de plus naturel que deux étrangers sympathisant avec un autre étranger ? Ils ont trouvé cela commode pour faire visiter la ville. On pousse des onomatopées d’exaltation de jouissance à la vue de leur Nouvelle Ville. Ils apprécient cela.

« Chez vous cela ne doit pas être comme ici. Je ne cherche pas à me vanter ou quoi, mais des villes comme la nôtre cela ne court pas les rues.
— C’est exact.
— On ne peut plus vrai.
— Rien n’est plus sûr.
— C’est bien ce que je disais. »

Leur faire plaisir à tout prix.

Notre entraînement drastique de plusieurs années porte ses fruits : on se fond dans le décors.

« Vous venez de là-bas et vous de plus loin encore. Comment est-ce ?
— Rien de comparable avec ici.
— J’imagine. Mais comment est-ce ?
— Ça ne vaut pas la peine d’en parler.
— Si vous le dites. Ce n’est pas moi qui vais vous contredire. C’est vous qui venez de là-bas après tout. »

Ils aiment par-dessus tout traîner derrière eux une cohorte d’étrangers s’extasiant sur le mobilier urbain, la population urbaine, l’esprit même de la ville.

« Goûtez cela, vous m’en direz des nouvelles !
— Délicieux !
— Fantastique !
— Impressionnant !
— Je vous avais prévenus. »

La couverture fonctionne à merveille.

D’ici peu on se mettra à la recherche de la cible.

[Greffe : 17] [Greffe : 19]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s