introspection : 27

Pourquoi dois-je être stupide au point de croire qu’il n’existe aucune limite entre lui et moi ?
R. : ………………………………………………………………………………
R. subsidiaire : il n’existe strictement rien.

Pourquoi dois-je être triste lorsqu’elle ne me rappelle pas ?
R. : ………………………………………………………………………………
R. subsidiaire : je m’imaginais qu’elle lui passerait le téléphone, qu’il me parlerait.

Pourquoi dois-je léguer mon cerveau à la science ?
R. : ………………………………………………………………………………
R. subsidiaire : je n’ai aucun contrôle sur lui, personne d’autre n’en voudrait.

Pourquoi dois-je cesser de m’inquiéter pour le futur ?
R. : ………………………………………………………………………………
R. subsidiaire : avec tout ce que je lui donne, l’art finira bien par me le rendre au centuple, finira par pourvoir à tout sans broncher.

[introspection : 26] [introspection : 28]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s