digressions : 30

Nous étions plusieurs à constituer ce cercle.

Il me tend sa main, les miennes plaquées contre mon torse. Encore un effort.
J’étais la paume qui serrait le dos de sa main.
Je ne peux plus faire semblant. Non jeune homme, je ne ressens rien.
Cet imbécile discours du passé mort.

J’avoue désormais.
Si tu veux bien de moi de nouveau, je ne nierai plus l’évidence, ferai en sorte de négocier avec mon malaise, avec mon amour propre.
À quelles extrémités me conduit le mensonge !
J’attends toujours ta réponse. Son apparition.

Elle veut sans doute que l’on se rencontre. Je l’aurais bien invitée mais je n’ai pas de chez-moi.
L’idée d’aller chez elle, encore une fois qu’elle en prenne l’initiative. Elle va se dire que notre relation est unilatérale. Ils doivent tous penser la même chose : comme je me suffis à moi-même, je n’ai besoin de personne.

Alors que c’est tout le contraire. Je crève de solitude.

Sincèrement, si le nombre associé au débit ne se rapprochait pas inexorablement de zéro, je l’amènerais au restaurant, payerais l’addition rubis sur l’ongle.

Elle insinuait qu’une contribution, même minime de ma part, aurait été la bienvenue. Sans doute, peut-être.
Mais lorsque mon compte sera à découvert ira-t-elle à ma place s’excuser auprès de mon conseiller financier ? Ira-t-elle renflouer ce trou qui se vide sans jamais que je ne le remplisse ?

Ne peut-on vivre sans passer à la banque ?

Ma très chère dame, je suis désolée que cela vous déplaise, mais les cordons de ma bourse ne se desserrent que pour m’assurer un semblant de vie sociale, même éparse, même fragmentaire.

[digressions : 29] [digressions : 31]

Publicités

Une réflexion sur “digressions : 30

  1. Tiens c’est curieux, pour la première fois en découvrant un blog je m’aperçois qu’on y raconte ma vie :-)
    (sauf que chez moi ça n’est pas tend vers zéro mais plutôt franc débit et que mon banquier étant hélas aussi mon employeur la question d’éviter d’y passer ne se pose pas tant que la marmite par ailleurs ne bouillira pas).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s