digressions : 31

J’ai reçu de ses nouvelles. Elle ne m’avait donc pas oubliée.
Ces quelques mots de ta part, tu es entièrement pardonnée.

Cela n’arrive que lorsque l’on ne s’y attend pas, et fait d’autant plus plaisir.
とても嬉しかったです。

Pourtant lorsque je lève la tête, les murs n’en sont pas plus droits. Courbure du temps, courbure de l’espace.

Ces années à attendre ta lettre. À l’autre bout du monde. Deux lieux, deux années se rejoignent. Et ma colère ploie sous tes phrases courtes mais rassurantes.

Cela m’inquiète tout de même : j’ignore toujours pourquoi ce silence, pourquoi les angles penchent vers moi.

J’ai vu le soleil apparaître derrière la grue rouge, sa giration mystérieuse, fascinante. Et j’ai ri en pensant à ceux qui nous vendent les couchers de soleil sur fond de plage, sur fond de montagnes enneigées comme le summum de la beauté.
J’ai bien peur qu’ils n’aient pas les yeux en face des trous puisque le chantier ne leur a pas sauté à la face.

p1000983-copie

[digressions : 30] [digressions : 32]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s