ma lecture au MK2 Livres

Lorsque l’on est comme moi, c’est-à-dire « pas Anna Gavalda », c’est-à-dire  « une auteure pas connue », l’exercice de la lecture devient vite un concours de popularité : qui a des « ami(e)s », qui n’en a pas ? Car la totalité des personnes présentes le sont, ou bien ce sont des connaissances, ou des ami(e)s de connaissances, ou des connaissances d’ami(e)s.

Dans mon cas, les trois fois où j’ai fait une lecture…
à Mycroft [compte-rendu] : 2 personnes (merci Ethel et Walid)
à la Litote en tête [compte-rendu] : 1 personne (merci Eva)
au MK2 Livres : 2 personnes (merci Caroline et Emma)
Une fois c’est un hasard, deux fois c’est une coïncidence, trois fois c’est une malédiction.
Heureusement qu’à chaque fois je n’étais pas la seule à lire, heureusement pour les libraires et le galeriste que les autres auteurs avaient des amis ou connaissances.

Emma me disait que lorsqu’elle invitait 300 personnes à une performance il n’y en avait que 10 qui venaient. Étant donné que j’invite 30 personnes à mes lectures et que seulement 1 ou 2 viennent… Enfin bon je comprends pourquoi Colette Kerber m’avait gentiment éconduite : elle n’aurait pas fait librairie comble.

Revenons en à l’essentiel, pour la première fois j’ai dépassé l’angoisse de la lecture à haute voix : j’ai su respirer et ai pu profiter du texte.
Le public était restreint mais attentif : c’est un luxe (qu’il soit attentif bien entendu).
J’ai signé plus de livres à cette lecture qu’à la dédicace du Salon du livre :  deux exactement. Faire mieux n’était pas compliqué vu que je n’en avais signé aucun cette fois-là.

Je tiens à remercier Pascale Dulon (la libraire) d’avoir pris le risque d’inviter deux jeunes auteures (Magali Brénon et moi).

P-S :  nous avons souffert le 25 avril (jour de la lecture) d’une concurrence déloyale qui a profité à François Bon, Chloé Delaume et Anne Savelli (cette dernière nous ayant « piqué » notre éditeur pour l’occasion).

P-P-S : mais pourquoi avoir pris comme exemple Anna Gavalda ?

Publicités

2 réflexions sur “ma lecture au MK2 Livres

  1. Ah, Béatrice, désolée de t’avoir piqué ton éditeur, mais sache que, passant à 17h le dimanche, j’ai eu environ 5 magnifiques personnes à ma lecture : une ou deux du salon, un musicien qui avait lu mon livre et un couple charmant de papi-mamie venus se reposer dans la salle. Quant aux livres signés en trois jours : deux (mais je ne passais pas ma vie à la table non plus). Un Cowboy, Une fenêtre, et c’est tout ! Désolée d’avoir ratée le MK2, je serais venue, autrement, sois-en sûre.
    A très bientôt,
    Anne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s