recherche compositeur : 4

[Le projet]

Au mois d’août

Rideaux de fer baissés
Rues désertes hostiles
Je cherche la fraîcheur
Sous deux arbres de biais
Transpirant le gris du sol

Battements d’air solide
Pigeons aux pattes sèches
Fixes dans les caniveaux
Il n’y a plus rien ma Seine
Pas un reflet pas âme qui vive

La ville est morte
J’ai cru mourir
À Paris

Paris est morte
Au mois d’août
Je crève

[recherche compositeur : 3] [recherche compositeur : 5]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s