Samuel Beckett dans le « 20 minutes »

Dans le numéro du 18 décembre de 20 minutes, sous prétexte d’imaginer ce que sera 2020 on y trouvait cet étrange article :

Polémique sur « L’Abribus », saison 4

Oh les (trop) beaux mots ? La quatrième saison de la téléréalité « L’Abribus », sur NRJ12, a été accusée hier de plagiat par les ayant droits de l’écrivain Samuel Beckett. Depuis plusieurs jours, les dialogues entre les candidats de l’émission, où l’on doit attendre un bus, assis sur un banc, présentaient des similitudes troublantes avec la pièce En attendant Godot, tel le « Tu vois, moi, l’alu, je l’aime givré » lancé par Priscilla à Jean-Batignolles (le favori), référence au « battre le fer avant qu’il soit glacé » d’Estragon à Vladimir dans la pièce. Sans compter les fréquents : « Nous reviendrons demain. » Me Jérémie Assous, avocat des plaignants, ironise : « Ils ont joué En attendant Godot, maintenant, on va leur jouer « en attendant les huissiers » ».

Succès d’audience, « L’Abribus », lancée en 2017, a été la pionnière des « RealTedious Show », caractérisés par un dispositif minimaliste, des échanges verbaux rares et un plan fixe unique, après le déclin des téléréalités trash des années 2000. W

A. K.

***

Comprenne qui pourra…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s