à méditer : 7

La difficulté pour un auteur, c’est de trouver le très petit lieu, d’origine autobiographique le plus souvent, où l’écriture est perçue comme nécessaire. […] On n’écrit que de ses morts, c’est le plus probable – et on ne choisit pas d’où ils sortent.

« A qui s’adresse l’écriture ? » billet de François Bon.

p-s : pour répondre à votre question :
« […] dans un département création littéraire, qu’a-t-on à transmettre, l’objet ou la démarche ? »
Donnez-leur à ressasser ces deux phrases, cela suffira largement. S’ils veulent entendre cela fera son chemin et ils finiront pas comprendre.

p-p-s : on peut tout aussi bien remplacer « auteur » par « artiste ».

[à méditer : 6] [à méditer : 8]

Publicités

2 réflexions sur “à méditer : 7

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s