Michela Marzano – plaidoyer pour la confiance

Dans le cadre de l’émission « A première vue », Pierre Philippe Cadert reçoit la philosophe et essayiste Michela Marzano qui publie Le contrat de défiance aux Éditions Grasset : écoute en ligne de cette interview.

« Sans confiance entre les individus, entre les uns et les autres, c’est toute notre société qui s’écroule. Apparaissent la peur, la déraison, la faillite, la guerre, la paranoïa. Et pourtant : la judiciarisation des rapports contractuels, le désir de contrôle, le refus d’offrir à l’autre une part de vulnérabilité, sans laquelle la confiance n’existe pas, engendrent une société de la méfiance, ou de la défiance.
L’essai de Michela Marzano, auscultant au plus profond la part d’ombre indissociable de la méfiance, offre une double perspective historique et philosophique : de la banqueroute de Law (1720) à la crise du prêt interbancaire (2007-2008), de l’égoïsme libéral, au doute systématique des théories du complot, du don de soi dans l’amour à la multiplication des conflits juridiques dans la sphère privée, de la crainte de tout perdre à l’éloge de la dépendance, Michela Marzano construit et déconstruit notre civilisation, et ses piliers. »

Publicités

Une réflexion sur “Michela Marzano – plaidoyer pour la confiance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s