Solitude : 11

La voix, une voix, c’est peut-être tout ce qu’il me faudrait. Pourtant j’aime l’idée de corps se frottant l’un contre l’autre.

Donc la voix s’adressant à moi, précédée du regard fixe. La pupille au milieu de l’iris. Je vois tout cela clairement. La lumière de la couleur.

Il me fait remarquer que je ne parle pas, je le fais parler pour combler mon silence. Je hoche la tête en signe d’approbation, je fais cela à chacune de ses phrases. Faire parler je sais faire. Je n’ai pas la force d’articuler des idées. Je préfère me taire. Je suis lasse. J’ai trop de difficultés.

[Solitude : 10] [Solitude : 12]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s