et il versait des larmes en regardant son nègre

« “[…] — Ô Pangloss ! s’écria Candide, tu n’avais pas deviné cette abomination ; c’en est fait, il faudra qu’à la fin je renonce à ton optimisme. — Qu’est-ce qu’optimisme ? disait Cacambo. — Hélas ! dit Candide, c’est la rage de soutenir que tout est bien quand on est mal.” Et il versait des larmes en regardant son nègre, et en pleurant il entra dans Surinam. »
Voltaire, Candide, Micromégas Zadig Candide, Paris, GF-Flammarion, 1994, p. 199.

Action faite aux Beaux-arts de Paris de 9 h à 18 h du 18 au 21 juin 2007.

(clic droit sur l’image pour l’agrandir)

Du lundi 18 au mercredi 20 juin je recopais lentement, au stylo noir, sur 20 bandes de tissu les 60 articles du Code noir, tout en les lisant à haute voix et syllabiquement.

Après écriture, chaque bande était enroulée sur une partie du corps en fonction de l’ordre croissant des articles.

Ayant fini de recopier les 60 articles la veille, au matin du 21 juin je portais donc les 20 bandes. Lors de cette journée je les déroulais lentement une à une en lisant sur celles-ci, et ce à haute voix et syllabiquement, la totalité du Code noir.

Durant ces 4 jours, je me déplaçais régulièrement et m’installais à ma table dans divers lieux au sein de l’école.

Les bandes étaient enroulées sur elles-mêmes et rangées dans une boîte lorsque je ne les portais pas sur moi.

Une bande entière mesure environ 280 cm de long sur 5,5 cm de large.

Photographies : Hermance Triay

ajout du 25/01/08

Et il versait des larmes en version complète (textes + 27 photographies).

[Menu]

Une réflexion sur “et il versait des larmes en regardant son nègre

  1. Le mutisme. Le plus impressionnant pour moi a été le mutisme dans lequel tu restais de longues heures, lors de cette performance. Très inquiétant quand on n’a pas été prévenu de ce qu’il se passait. C’est un façon forte et habile de montrer que l’on n’était pas grand chose, au regard de ce Code, quand on était Noir.
    Hermance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s